Des Applis qui dépotent !

Ciao !

Je pensais faire la liste de tout un tas d’applis greens dénichables aujourd’hui.
Et puis, je me suis fait la réflexion que le mieux, c’est encore de parler de ce que je connais.
Je ne vais donc vous présenter que 3 applications gratuites, que j’ai téléchargé sous iOS, et qui me sont utiles très régulièrement.

C’est parti pour une petite review !

 

 

Appli 1 : Fruits et Légumes Saisonniers

 

a2b6fdf055e055f2c2b31508d566c6c0

Depuis que j’ai basculé du côté sain de la Force, je mange et cuisine plus de fruits et légumes.
Très vite, j’en suis venue à faire et refaire les mêmes plats, ce qui n’est guère motivant (manger du même plat toutes les deux semaines, ça va 5 minutes.)

Il semblerait que l’un des facteurs important d’une consommation saine de végétaux soit la diversification. Du coup, je me tourne vers la Nature pour un coup de pouce : Les fruits et légumes de saison, c’est juste super pratique pour ne pas tourner en boucles sur le même menu.

J’ai téléchargé l’application « Fruits et Légumes Saisonniers » ; développée en partenariat avec mescoursespourlaplanete.com.
Ce blog a été inclus dans les « 20 blogs exceptionnels, sources d’inspiration » par le magazine Stratégies en 2009 ; il est l’Observatoire de la consommation responsable et s’intéresse à tout un tas d’initiatives publiques ou privées tout en délivrant un grand nombre d’infos au grand public.
Je vous le conseille ardemment.

L’application est très simple : une page par mois (que l’on peut changer en la balayant de droite à gauche), Et deux colonnes par pages : Fruits et Légumes.
Et c’est tout.

 

 

Simple, claire, facile à utiliser et sans pubs, elle m’est très pratique quand je compose ma liste de course ou lorsque je suis en magasin.

Non seulement je varie mes plats, mais en plus je mange de manière plus responsable.
Le tout sans me prendre le choux. (Tiens, ça faisais longtemps)

 

Appli 2 : Bunny Free

 

6ce9024b6040fc0d431333492eac26d2

Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, je ne cautionne pas les tests sur les animaux, dans la mesure où des alternatives fiables sont possibles et existent.

Aussi, j’ai pris l’habitude de consulter des listes de marques Cruelty Free pour trouver mon bonheur.
Avec Bunny Free, j’ai toute une liste de marques sous la main, dès que je le veux.
Il me suffit de rentrer le nom d’une marque pour obtenir plusieurs infos, dont surtout le statut cruelty-free dont elle dispose… ou pas.

 

 

 

Et si une amie me conseille un produit super efficace, je peux toujours sortir mon téléphone et vérifier, avec le code barre, si la marque est safe ou pas.

 

e6cf660cd14d04f78e8db709ecf9e4c0

 

Esthétiquement, j’apprécie beaucoup les couleurs, et l’ergonomie est sans défaut. Elle est très agréable à utiliser.

Petit – : l’appli est en anglais ; mais elle n’est pas difficile à comprendre.
Par contre, elle est basée sur la liste de la PETA, et un certain nombre de marques n’y sont pas encore enregistrées. Par exemple, on trouve Avril et pas Zao, alors que Zao est vendu au UK.

J’espère qu’elle s’étoffera, même si son catalogue est déjà intéressant.

 

 

 

Appli 3 : Clean Beauty

 

756ced258557a267c29623f52a7ad80f

 

Clean Beauty, c’est la dernière appli que j’ai téléchargé. Et je suis très heureuse de l’avoir fait !!

J’ai longtemps rouspété sur le fait que le site « la vérité sur les cosmétiques » ne propose pas de version plus simple à utiliser pour les consommateurs.
Et bien visiblement, les créatrices de Clean Beauty on entendu mes lamentations !!
Il vous suffit de prendre une photo nette de la liste d’INCI, et après quelques instants d’analyse, l’appli vous nomme les composants qui posent problème.

 

 

Mieux encore, elle explique pourquoi.
Et fournit même un glossaire si vous avez un doute.
C’est vraiment hyper pratique ! Et très pédagogique.

 

 

Comme pour Bunny Free, j’apprécie beaucoup le choix des couleurs et du design.
De même, l’ergonomie est top, et l’expérience d’utilisation tout à fait plaisante.

Le seul bémol de cette appli concerne peut-être le niveau de tolérance des substances. J’ai pu relever en comparant les résultats sur Clean Beauty et la vérité sur les cosmétiques quelques divergences, ou du moins un intérêt moins appuyé sur certaines substances du côté de l’appli. Et dans le doute, je préfère souvent être plus radicale.

Mais, cela ne change rien à l’utilité de Clean Beauty, que je dégaine à la vitesse de la lumière dès que je le peux !
Ce qui me permet de retourner en magasin pour faire du shopping, sans craindre de me faire empoisonner !
J’apprécie.

Voilà un petit lien pas mal, qui vous expliquera les origines d’Officinea, le laboratoire qui édite cette appli.
C’est un lien vers leurs site et un article paru sur Marie-Claire.

 

 


Conclusion :

Les deux premières applis ne révolutionnent peut-être pas le monde, mais donnent l’accès non négligeable à une base d’information très utile.
Quant à Clean Beauty, le fait de pouvoir photographier l’INCI pour obtenir des infos est vraiment incroyable.
J’ai été bluffée par l’efficacité de cette dernière appli, et n’ose imaginer la quantité de travail que cela a du prendre.

Merci en tout cas à toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à l’élaboration de ces applications.
Elles sont vraiment très appréciables ; j’espère en tout cas qu’elles vous plairont ou vous seront utiles autant qu’à moi.

Publicités

Une réponse sur « Des Applis qui dépotent ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s