Le Maquillage Minéral pour les Nul(le)s

Alors que je préparais l’article qui va suivre, je me suis rendue compte que s’informer sur le maquillage minéral, c’est bien, mais savoir l’utiliser, c’est mieux.

Parce que, non, le maquillage minéral ne s’utilise pas exactement de la même manière que les autres.

Si vous vous souvenez bien, je vous ai expliqué précédemment que l’un des avantages du maquillage minéral relevait de la difficulté des bactéries à y évoluer.

Et, donc, il convent de respecter cette nature inerte en protégeant votre produit de potentielle infection. En gros, éviter de remettre le pinceau qui a déjà servi à appliquer une première couche dans le produit même.

Le mieux est de verser une petite quantité de poudre (fard ou fond de teint) dans une coupelle, qui vous permettra de ranger votre produit et d’utiliser sans risque la seule quantité de produit sorti.
Certain(e)s préfèrent utiliser le couvercle de la boite, mais j’ai plutôt opté pour une jolie coupe à sauce asiatique.
On fait comme on peut, hein.

 

Le fond de teint minéral


A) Le pinceau Kabuki

Le fond de teint minéral s’utilise généralement avec un pinceau type Kabuki.

kabuki.jpg

Ce pinceau, doté d’un manche court, présente un embout bien compact et fourni.
Évidemment, préférez-le cruelty-free, la qualité n’est absolument pas moindre.

Le mode d’emploi est assez simple :

1/ Posez l’embout du pinceau sur la surface recouverte de poudre minérale et tournez de manière à bien imprégner les poils de fond de teint.

2/ Tapotez ensuite la base des poils sur le rebord de votre coupelle (ou du couvercle si vous n’avez rien d’autre), afin de bien faire tomber tout l’excédent de poudre.

3/ Posez la pointe épaisse du pinceau sur votre joue ou sur votre pommette, et appliquez la poudre en cercles concentriques de diverses tailles selon l’endroit du visage où vous l’appliquez : Petits cercles sur le menton ou les temps, cercles moyens sur le front, cercles plus grand sur les joues.

4/ N’hésitez pas à passer et repasser avec le pinceau, toujours en cercles concentriques, de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Plus la matière minérale est « travaillée », plus elle se fond naturellement sur votre peau.

5/ Vous pouvez également appliquer du fond de teint minéral sur les zones fragiles comme le contour des yeux avec un pinceau plus petit et plus fin. Attention à ne pas en mettre trop, et pensez à bien le travailler pour qu’il ne se démarque pas du reste.

 

B) L’éponge.

J’ai découvert que certaines personnes préfèrent utiliser le fond de teint minéral avec une éponge. Quand je dis éponge, je ne parle pas de beauty blender, mais bien d’une petite éponge plate, toute simple.

 

sponge.jpg
Ce genre d’éponge

Pourquoi ?

Eh bien tout le monde n’a pas la chance de posséder un peau « flawless », sans imperfection. Et il se peut dans ce genre de cas que la poudre minérale, qui unifie parfaitement le teint sans étouffer la peau, ne soit pas assez couvrante pour masquer certaines d’entre elles.

Pour ma part cette solution me séduit moins : je déteste obstruer les pores de ma peau, j’ai l’impression d’étouffer, et cela me donne l’impression d’annuler tout l’effet de légèreté du fond de teint minéral.

Dans ce genre de cas, deux choix s’offrent à vous :

L’eau

  1. Après avoir versé le fond de teint minéral dans une coupelle ou le couvercle, pulvérisez un peau d’eau thermale en spray. Pas trop, juste assez pour humidifier le produit.
  2. Tapotez rapidement à l’éponge afin de bien mélanger la poudre et l’eau.
  3. Appliquer sur l’ensemble du visage en tapotant légèrement et rapidement le fond de teint.
  4. Éventuellement, finir de travailler la matière au pinceau (méthode vue ci-dessus), de manière à bien répartir le fond de teint.

La crème hydratante

Certaines maquilleuses préconisent, afin de multiplier le pouvoir couvrant, de mélanger la poudre à sa crème hydratante et de l’appliquer ensuite soit à l’éponge, soit au pinceau.

Après, avec une crème bio clean, vous pouvez néanmoins vous composer un vrai fond de teint « liquide » parfaitement safe, et c’est déjà pas mal… même si franchement, dans ce cas, c’est dommage de ne pas l’avoir acheté tel quel immédiatement.
(Dommage… ou pas ! Ce mélange reste néanmoins plus propre et bien moins étouffant pour les pores de votre peau. Et s’il contient des minéraux, il ne contient pas d’huiles minérales qui elles, sont de véritable vecteur d’acné et autres réjouissances dermatologiques.)
Du coup, c’est probablement plus une manière de recycler un cadeau ou un achat impulsif qui ne vous aura pas plus à l’essai.

 

Trois points d’importance avant de s’y mettre :

I / Un fond de teint s’applique TOUJOURS sur une peau PROPRE et HYDRATÉE.
De plus, votre visage doit être sec après avoir été lavé et hydraté. Vous êtes votre maquilleuse, pas une plâtrière.

II/ Surtout, n’oubliez pas d’élargir au maximum la zone d’application du fond de teint. Il est déjà très difficile de choisir exactement la bonne couleur de fond de teint, mais quand en plus on constate une différence au niveau des oreilles, du cou et sous le menton, cela donne l’impression de croiser Jim Carrey dans The Mask.

III / Dans l’idéal, on nettoie son pinceau après chaque utilisation. Dans les faits, pensez-y au moins une fois par semaine ; un tout petit peu de shampoing ou de savon doux suffit à le nettoyer.
Rincez le bien poil vers le bas pour ne pas abimer le manche, séchez-le doucement avec une serviette, remettez les poils en ordre et pensez à poser le manche au bord d’un meuble, les poils dans le vide, afin qu’ils n’adoptent pas de mauvaise forme en séchant.

 

 

Les fards à paupières minéraux (loose, libres, etc.)

 

Fard loose

 

Les fards à paupière minéraux libres se présentent (là encore) sous la forme de poudre dans de petites boites.

Pour les appliquer, on utilise un pinceau spécifique (once again cruelty free : des marques comme Lili Lolo, Alima Pure, Antonym, Illia, etc. en proposent de très bonne qualité.).
Normalement, ce dernier utilisé correctement devrait vous épargner les micro chutes de fard.
Si tel n’était pas le cas et que vous avez déjà travaillé votre teint, déposez un peu de poudre libre sous vos cernes et sur les pommettes, en dessous de l’œil, avant de vous maquiller.
Vous l’ôterez (ainsi que les micro chutes) à la fin du maquillage des yeux, avec un pinceau éventail ou un pinceau kabuki que vous pincerez en son centre pour l’étaler comme un éventail.

[ Parenthèse SOS pas-doué(e)s : Si vraiment vous y allez comme un bourrin, essayez éventuellement un shadow shield, un adhésif avec une sorte de compresse en surface qui conserve toutes les chutes de fard.
Ou alors un pinceau applicateur anti-bavure, comme chez ELF. Bien moins cher et probablement aussi efficace.

Je fais clairement partie de la frange pas douée, mais :

1/ l’idée de coller un truc sur ma peau me fait horreur, surtout que ça ne doit pas être super sain en terme de solvants… Chacun son trip. Je préfère m’acharner.

2/ Utiliser mes deux mains gauches en même temps pour me maquiller ? Mais vous êtes fous, vous voulez que je me crève un œil ?]

Bref, pour dissiper les éventuelles démarcation, n’oubliez pas de passer un coup de pinceau estompeur autour de l’œil à la fin du make-up.

1) Effet Discret.

Pour un effet discret, appliquez en premier lieu une couleur de fard plus claire en base (plutôt proche de la tonalité de votre peau), sur la paupière mobile et sous l’arcade sourcilière, afin de capter la lumière.

– Imprégnez le pinceau d’une petite quantité de fard de base en le trempant à deux ou trois reprises dans la poudre libre.

– Ecrasez-le consciencieusement dans le couvercle (ou autre coupelle) afin de le répartir équitablement sur l’ensemble du pinceau, et tapotez sur le rebord afin de faire tomber l’excédent.

– Répartissez-le sur votre paupière mobile et juste en dessous de l’arcade sourcilière. Appliqué en petite touches successives, il harmonisera la couleur de votre paupière et rendra votre regard lumineux en renvoyant la lumière.

– Prélevez un peu de fard de couleur sur votre pinceau, et concassez bien la matière du bout du pinceau afin de la répartir équitablement, sans petit tas.

– Comme pour le fond de teint et la base, n’oubliez pas de tapoter le pinceau afin d’ôter tout excédent de poudre.

– Ensuite, appliquez à plat par petites touches sur l’ensemble de la paupière mobile, de la même manière que la base.

– Enfin, passez un coup de pinceau estompeur tout autour et dans le creux de l’œil pour rendre le résultat fluide.

Le résultat doit être légèrement irisé et discret.
Si ce n’est pas le cas, souvenez-vous que les fards minéraux se posent en petite quantité, par petites touches successives, et se travaillent au pinceau. Il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup, au risque de gâcher l’effet rehausseur naturel.

 

2) Effet marqué.

Afin d’obtenir un effet plus voyant, pour un maquillage du soir par exemple, la technique est la même, exception fait de la base qui sera une véritable base à paupière (type base Lavera, 5€30 chez Aya Nature.).
Si vous n’en possédez pas, un anti-cerne peut éventuellement faire l’affaire.
Pour ma part, j’utilise plutôt une crème (Egyptian Magic pour ne pas la nommer, qui est juste top également post-épilation) assez grasse pour retenir les pigments, mais pas trop non plus pour éviter un effet « plâtrier, le retour ». Je l’applique avec un pinceau différent de celui que j’utilise pour les fards, évidemment.
Certaines amies utilisent des crayons gras de couleur qu’elles appliquent grossièrement sur la paupière et qui ont le mérite de modifier un peu le rendu final d’une très jolie manière.
Je n’ai jamais essayé, mais je pense qu’on doit pouvoir trouver des vidéos sur YouTube.

 


Conclusion :

Cet article est un peu long, mais je l’ai voulu détaillé pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser le maquillage minéral.
J’espère que vous aurez trouvé les réponses à vos éventuelles questions ; si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à les poser en commentaire !

Publicités

Une réponse sur « Le Maquillage Minéral pour les Nul(le)s »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s