Green house, Cleaned house ! Recettes de nettoyants écologiques.

Pour de bon, vous n’avez pas idée de toutes les saloperies cochonneries que les produits ménagers vendus en grande surface véhiculent.

Et encore une fois, parce qu’il n’est pas dans notre culture de nous interroger sur ce que nous consommons, nous achetons des poisons qui nous affectent tous les jours.

Si on apprenait que les nettoyants de grande surface sont composés de cyanure ou d’arsenic, je doute qu’ils auraient tant de succès. Mais comme les noms qui figurent sur les bouteilles ne signifient rien pour nous, pouf-pouf, on s’empoisonne gaiement.

Dans le cadre de mon Défi Green Blog du mois de Juillet, j’ai fait place nette et ai tout jeté à la poubelle. Finies les cochonneries chimiques !!

J’ai choisi de tout remplacer par des produits plus sains, et sans impact sur ma famille et sur l’environnement. Doublé Gagnant !!!!

Sur le site Aroma-Zone, j’ai acheté plusieurs contenants recyclables, dont des pulvérisateurs. C’est vraiment pratique pour commencer sa transition écologique.

Le plus difficile pour moi, ce fut de me passer d’eau de Javel, qui rassurait mon esprit en terme de propreté.
Mais après m’être renseignée, j’ai appris que :

  • L’eau de Javel ne nettoie pas
  • L’eau de Javel désinfecte, mas seulement utilisée avec de l’eau froide.
  • L’eau de Javel favorise la création de bactéries résistantes.
  • L’eau de Javel n’est absolument pas écologique, et pire, continue de détruire une fois relâchée dans la nature
  • L’eau de Javel est toxique (ça, je savais), et ses effluves le sont également ; elle émet des composés cancérigènes dans l’air. Pis, mélangée à d’autres produits, elle émet des effluves de gaz toxique !! Donc, la « bonne odeur de propre » de mon cerveau conditionné, c’est juste une odeur toxique de plus.

Youpi Javel l

Dur à admettre. Et pourtant.
Comment remplacer efficacement tous mes produits ?
Best Solution Ever :

Le VINAIGRE BLANC.

Il nettoie, désodorise, désinfecte et assouplit.

Vin4jav0

Voilà les quelques recettes que j’utilise actuellement :

  • Les surfaces lambdas :
    Vinaigre blanc pur, ou éventuellement mélangé à 2/3 d’eau + de l’Huile Essentielle si l’odeur vous est vraiment insupportable.

 

  • Les miroirs, les vitres :
    Vinaigre blanc pur, ou du jus de citron pressé et filtré à l’instant.

 

  • Pour remplacer le nettoyant multisurfaces :
    – 8 cuillères à soupe de vinaigre blanc,
    – 2 cuillères à soupe de savon noir,
    – 1L d’eau bouillante,
    – 10 gouttes d’Huile Essentielle* (lavande, thym, arbre à thé, sauge, selon vos goûts (recette des radins.com)

 

  • Pour remplacer la crème à récurer :
    – 2/3 bicarbonate de soude,
    – 1/3 vinaigre blanc,
    – Huile Essentielle (généralement citron ou Arbre à thé).

 

  • Pour remplacer l’eau de Javel en désinfectant :
    – 50g bicarbonate de soude
    – 250 ml vinaigre blanc
    – Jus de 2 gros citrons
    – 10 gouttes HE Tea Tree
    – 8 gouttes HE Citron
    – 8 gouttes HE Romarin ou pin
    – Eventuellement, rajouter de l’HE d’orange ou de lavande pour l’odeur.

 

  • Pour remplacer l’eau de Javel en blanchiment :
    Le percarbonate de soude, à tremper ou à rajouter dans le tambour de la machine (en plus de la lessive).

 

  • Pour remplacer les Spray dégraissants :
    Le savon noir, sans huile de palme bien sur, et les cristaux de soude.
    – 1l d’eau chaude
    – 4 cas de cristaux de soude
    – 4 cas de savon noir liquide
    – 50 gouttes d’HE de Tea Tree, de lavandin, de pin ou autre eucalyptus radié pour désinfecter en plus.

 

  • Pour remplacer l’assouplissant machine :
    Devinez quoi ? LE VINAIGRE !! Encore lui !
    Et ce qui est magique, c’est que ça ne sent rien !! ^^
    Un peu de vinaigre dans le bac d’assouplissant avec quelques gouttes d’HE si vous voulez donner une touche agréable à votre linge.
    Essayez, c’est vraiment chouette !

 

  • Pour venir à bout du calcaire :
    Faire chauffe du vinaigre blanc, puis tremper une lavette et la déposer sur l’endroit à nettoyer.
    Laisser refroidir, ajouter quelques gouttes d’HE et frotter.

Go GREEN !

 

Ça ne vous suffit pas ?
Vous en voulez encore ?
Bon, ok… C’est bien parce que c’est vous !
Je vous livre ma recette youltra secrète pour la lessive.
Parce que oui, j’en ai aussi fini avec les détergents lessive.

 

La Lessive de Poppy
(doses approximatives, j’y vais à la louche avec l’habitude)

Pour 1L de lessive :
– 800ml d’eau bouillante
– 60g de savon de Marseille ou d’Alep en paillettes
– 30g de cristaux soude
– 50 gouttes d’HE au choix (j’adore le citron vert pour ma part)

Verser l’eau bouillante dans un grand récipient, ajouter le savon de Marseille en paillette et fouetter jusqu’à fonte totale.
Laisser refroidir. Une fois tiède / froid, rajouter les cristaux de soude, et fouetter à nouveau.
Laisser poser un peu jusqu’à épaississement du mélange.
Ajouter les gouttes d’HE, fouetter, puis passer au mixeur pour obtenir une matière plus fluide.
Verser dans la bouteille.
Secouer avant chaque usage.

Pour info, il est difficile d’obtenir du vrai savon de Marseille ; veillez à n’utiliser que du savon SANS HUILE DE PALME, sinon, votre démarche écologique n’a plus aucun sens.
Je me suis laissée avoir la première fois sur aroma-zone, et à la fin de mon sachet, j’achèterai plutôt du savon d’Alep en paillettes, sur le même site.

Ci joint un petit encadré trouvé sur le site écologie du quotidien, qui donne quelques conseils pour le savon de Marseille, le Savon d’Alep et le Savon noir.

Savon noir :
totalement biodégradable, nettoyant efficace toutes surfaces et bon dégraissant. Produits sans palme et 100% naturels : Solibio (colza bio, ingrédients 100% locaux), Marius Fabre (olive), Aroma-zone (olive, coco et tournesol, bio), Etamine du Lys (olive et lin, bio), Champluriel (lin), la droguerie écologique (lin ou huiles 100% françaises, bio).
A savoir :
Les savons noirs de supermarché (Maître savon, Briochin, etc.) contiennent des dérivés pétroliers et d’huile de palme.

Savon de Marseille :
facilement biodégradable, utile pour fabriquer sa lessive, mais presque toujours à base de palme (« sodium palmate », etc.).
Les savons sans palme : le Monde savon (aussi disponible en paillettes) ; Emma Noël ; Marius Fabre (seulement le savon vert à l’olive). Alternatives : Solibio (« savon en paillettes ») ou Savon d’Alep (Douce nature, Aroma-zone)

Enfin, il est important de noter que les cristaux de soude peuvent être corrosifs, et ne sont pas bio-dégradables, de ce que j’en sais. Aussi, même si ce n’est pas du level de la javel (ils sont peu polluants), évitez d’en abuser (si vous devez repatouiller la recette à votre sauce).

 


CONCLUSION :

Il y a une étrange satisfaction à faire sa tambouille de sorcière pour nettoyer sa maison.
C’est mon côté Addams Family.

Plus sérieusement, j’ai été sérieusement atterrée en me rendant compte de la quantité de produits dangereux que nous utilisons quotidiennement. Dangereux, à court terme sous forme d’accidents domestiques, et à long terme sans aucun doute.

Essayez d’imaginer un instant que les produits que vous achetez sont une substance que vous détestez (mucus ? urine ? pétrole ?), et imaginez-vous l’utiliser comme vous le fait habituellement.

Parvenez-vous à visualiser la quantité de produits dangereux que vous utilisez par jour ?

Moi, ça me fait froid dans le dos.

Publicités

Une réponse sur « Green house, Cleaned house ! Recettes de nettoyants écologiques. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s