My Favorite Things : Aloe Vera

Vous connaissez la chanson « My Favorite Things » (Mes Joies Quotidiennes) de la Mélodie du Bonheur ?
Vous-même avez probablement une liste de Favs Ones que vous utilisez au quotidien.

Aujourd’hui, je me décide à partager la mienne avec vous. (Enfin, du moins, la politiquement correcte. On reparlera de l’autre un jour. Oui, celle-là même avec les culottes de grand-mère, les films de requins et Hercule Poirot en Ultimate Sex-Symnol.)

Du coup, l’article du jour est un peu particulier ; c’est à la fois un billet d’information et un coup de cœur. Alors, j’ai créé la rubrique « MFT« , sous « A savoir« .

Passons à présent aux choses agréables. Je suis vraiment contente d’inaugurer cette rubrique avec mon produit chouchou, celui dont je ne peux plus me passer depuis au moins 13 ans et qui me sert à tout :

le Kiki de tous les Kikis : l’ALOE VERA !

nature-2607812_1920
Bonjour c’est moi Kiki, le Kiki de qui ? Le Kiki de tous les Kikis !

 

De quoi parle t’on exactement ?

L’Aloès, ou Aloe Vera, est plutôt à la mode depuis quelques années. Quelques gouttes d’aloès par-ci par-là dans les lessives, les crèmes, les savons vaisselle, pour les peaux sensibles, etc.

Triste tirage à la corde. Je ne suis pas certaine que les 0,pouet% d’Aloès dans ces produits aient un quelconque effet avéré. enfin bref, ça fait assez « couleur locale » pour être vendeur.

Nope nope nope, je vous parle de l’Aloès, la vraie. Aloe Vera Barbadensis Miller, de son petit nom complet.
Kezako ?
L’Aloe Vera, c’est avant toute chose une plante vivace qui pousse en région tropicales, sub-tropicales, tempérées chaudes, mais également dans les régions sèches sur sols arides.
C’est une succulente, dont les feuilles persistantes cachent un véritable trésor connu et utilisé depuis l’Antiquité : le gel.

Alors attention : le gel d’Aloe Vera est un petit miracle à l’utilisation, mais il ne doit pour cela pas contenir de latex (suc jaune) ni d’aloïne (qui peut être un poison). Aussi, il est possible de le récolter directement sur la plante en coupant les feuilles longitudinalement, mais l’opération n’est pas sans risques.
D’autant que le gel d’aloès s’oxyde extrêmement vite à l’air libre.
Alors, à moins d’être particulièrement attentifs et bien équipés, préférez un tube de gelée pure recueillie et stabilisée aux vitamines C, E et au sorbitol, que vous pourrez conserver plus longuement.

aloe-2163120_1920

La gelée d’Aloès, c’est la pulpe qui est contenue dans le mucilage de la plante. De couleur transparente, inodore et légèrement amère, elle se consomme aussi bien qu’elle s’applique sur la peau.

A quoi sert-elle ?

Houlala !
En gros, mon tube d’Aloe Vera à la maison, c’est mon armoire à pharmacie.
Je m’en sers :

  • contre les coupures
  • contre les brulures et les coups de soleil
  • contre les boutons
  • contre les piqures d’insectes, d’orties ou de méduses
  • contre les démangeaisons
  • contre les plaques
  • contre les allergies
  • contre les bleus et les hématomes
  • contre la constipation
  • en cure à boire pour retrouver la pêche (stimule les défenses naturelles)

Elle a également des vertus contre le vieillissement de la peau, le diabète et le cholestérol. Et surtout, elle est extrêmement, extrêmement hydratante.

En gros, on peut considérer que l’aloe vera pénètre plus en profondeur les couches de l’épiderme de la peau que la plupart des produits cosmétiques ou pharmaceutiques. Aussi, il s’agit de faire attention en l’utilisant : toujours avoir les mains et la peau propre, et surtout, veiller à ne pas la mélanger à n’importe quoi.

Comment l’utiliser ?

En premier lieu, toujours l’utiliser sur une peau propre avec des mains propres.
Pour cela, veiller à nettoyer les plaies (eau + savon) avant de l’utiliser.
Ensuite, l’Aloès a un immense potentiel hydratant. Aussi, il suffit de l’appliquer régulièrement sur la zone à cicatriser, toutes les 10 minutes dans un premier temps, puis en espaçant au fur et à mesure.
Enfin, l’Aloe Vera étant photosensibilisant, appliquez-le après votre passage au soleil.
Et voilà !

Comment choisir son Aloe Vera ?

Pas si simple.
Beaucoup de pulpes d’Aloès sont mal traitées : réduites en poudre, voire lyophilisées, passées sous pesticides ou herbicides, pasteurisées.
Le mieux est de choisir un produit :

  • biologique
  • utilisant la pression à froid
  • bénéficiant du label I.A.S.C.(International Aloe Science Council)
  • avec au moins 99% d’Aloe Vera (pas de poudre)

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête à chercher, la marque Lily of the Desert, à ce que je sais, propose de la gelée d’Aloès qui répond à cette description. Si vous en connaissez d’autres, je suis toujours preneuse !!

gelly_lily_of_the_desert_aloe_vera_gelly_2

Au départ, c’est un peu étonnant à utiliser, mais on s’y fait très vite.
Pour ma part, je soigne tous nos bobos du quotidien à l’aloe vera pur uniquement.
C’est efficace ET économique !
Et le must, c’est qu’il convient à toutes les peaux, y compris les peaux sensibles et atopiques !

gold-agouti-511059_1920
Produit testé et approuvé par votre cobaye préféré !

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s