Lovebirds ! Crème de Jour Antipodes – Duo de Soins Hydratants

Il y a certains produits que j’aimerais tester. Il y en a d’autres qui me font rêver. Il y en a même que j’ai déjà utilisé et qui me plaisent assez.

Et puis, il y a ceux qui sont devenus des incontournables. Ceux qui m’ont fait un effet bœuf, et sans qui je ne p(v) eux plus vivre. Ceux avec qui c’est « Pour La Vie » en français dans le texte.

Quand je pense Lovebirds, mon premier réflexe, ma première image, c’est Antipodes.
( …. ouiiiiii ok, j’avoue, c’est pour l’article ; en vrai, c’est plutôt ça. Mais je vais m’abstenir, ça me parait plus sage.)

Qu’est-ce qu’Antipodes ?

Antipodes, avant que je ne m’y intéresse vraiment, c’était ça :

patternantipodes_skincare_logo_wordmark

Un pattern particulier et un logo assez simple.
Une communication plutôt sobre, un packaging qui ne m’attirait pas particulièrement.
Une gamme de produits relativement obscurs, qui ne me parlait pas du tout.

Et en l’écrivant, je me rends compte à quel point je reste encore sensible aux stratégies visuelles (entre autres) de communication, en dépit de la conscience que je peux en avoir, de toute la bonne volonté dont je dispose et des efforts que je mets en place pour ne pas me laisser avoir.
Je m’améliore les années passant, mais cela ne signifie pas que je suis exempte d’efforts à faire 🙂

Bref, Antipodes m’attirait autant qu’une platée de doubitchous roulés sous les aisselles.

Mais qu’est-ce qu’Antipodes, exactement ?

C’est une marque de skincare naturelle qui nous vient tout droit de Nouvelle-Zélande.
Fondée par Elizabeth Barbalich, elle fait le pari d’allier soins naturels des produits locaux bios (Miel de Manuka, Raisins Vinanza, avocats et kiwis locaux, Fougère noire de Mamaku pour le renouvellement cellulaire, Pohutukawa pourpre pour le conditionnement de la peau, Kowhai doré pour une bioactivité antioxydante élevée, lin Harakeke Nouvelle-Zélande riche en oméga, etc…) et efficacité scientifique mesurée en laboratoire : Le meilleur des deux mondes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les ingrédients sont le plus souvent utilisés crus, afin de conserver toutes leurs propriétés exceptionnelles dans les produits.

Lorsque la marque a enfin sorti ses « minis » en duos, ou du moins lorsqu’ils sont devenus accessibles en Angleterre, je me suis lancée. Après tout, pourquoi pas ?
J’avais besoin d’une crème de jour, et même si les produits ne m’inspiraient pas particulièrement, je pouvais bien leur laisser une chance.

J’ai donc commandé le premier duo accessible : le Mini Moisturizing Duo, composé d’une huile et d’une crème.

mini-duo-hydratant

L’idée d’avoir à appliquer de l’huile sur le visage m’a tout d’abord dégoutée. De l’huile ? Pouah ! Est-ce que j’ai l’air d’une poêle à frire ?!

Vraiment, l’huile restait pour moi attachée à la cuisine, point barre.
J’ai donc repoussé le moment de l’utiliser, simplement par préjugés. (Parfois, je suis un peu une abrutie quand même)

Et puis finalement, j’ai raisonnablement considéré que je pouvais laisser une chance à ces produits : au pire, s’ils se révélaient être catastrophiques, je pourrais toujours écrire librement un article assassin à leur sujet.

Le coeur plus léger, j’ai ouvert l’huile « Divine Face Oil« .
Petit flacon, pipette en verre, huile de couleur tout à fait naturelle…
Du creux de ma main, je l’ai étalée sur mon visage. La sensation ne m’a pas vraiment plu. Comme je m’y attendais, c’était de l’huile. L’huile, c’est gras, même quand c’est de l’huile sèche.

Par contre, l’odeur m’a absolument eue par surprise.
J’ai l’odorat plutôt fin, ce qui limite (très) souvent mon choix de produits cosmétiques. Trop chimique ? Trop prononcé ? Trop de « insérez-ici-l’immense-liste-des-produits-même-naturels-dont-je-n’aime-pas-l’odeur » (à commencer par la lavande, ce qui est une véritable plaie en cosmétique naturelle, je vous l’assure) ? C’est cuit.
Mais là, grosse surprise. Une odeur différente des habituels arrangements odorants. Je ne dis pas que tout les produits sentent pareils ; mais les odeurs trop particulières sont souvent bannies au profit d’un « spectre odorant » assez uniforme. Rien de trop marqué. Ou alors dans des fragrances usuelles : Lavande, vanille, fruits rouges, etc.

L’odeur de l’huile m’a vraiment plu, et lorsque j’ai ouvert le mini tube de crème Vanilla Pod, j’ai compris que j’étais conquise, quoi que j’en dise. Damned ! Les deux produits sentent bon séparément, mais l’ensemble des deux est tout simplement à tomber.

 

Une habitude à prendre

Il m’a fallu un peu de temps pour adhérer à l’utilisation quotidienne de l’huile sur mon visage, mais deux choses ont joué favorablement : premièrement, l’odeur était vraiment surprenante et plaisante. Deuxièmement, l’huile n’est malgré tout (enfin, surtout malgré ma mauvaise volonté) pas trop grasse ; si ma peau n’absorbe pas forcément tout au premier passage, je passe quelques instant au calme pour bien la faire pénétrer ; ce qui m’oblige à prendre deux minutes pour moi ; et après avoir mis la crème, tout va mieux !
Évidemment, on sent encore l’ensemble pendant deux-trois minutes, mais on ne peut pas dire pour autant que ma peau pègue ! (Spéciale dédicace occitane à Koupine °3° )

Je me suis donc un peu renseignée sur l’application de l’huile sur le visage, et j’ai découvert que c’était une pratique bien plus répandue que je ne l’imaginais, notoirement en layering (nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet).

J’ai par ailleurs compris rapidement que je mettais probablement trop d’huile : quelques gouttes suffisent, il suffit ensuite de l’étaler et l’étirer correctement sur la peau, par petits massages circulaires, tout en douceur.
Moins d’huile, moins de crème, une meilleure application : mes seuls reproches sont tombés à l’eau, et j’ai pu m’abandonner à  « The Antipodes’ Sensation« .

La « Sensation Antipodes », c’est avant tout l’impression d’être pris(e) au sérieux. La marque propose des produits d’une qualité extrême, avec des matières premières innovantes (enfin tant qu’on n’est pas néozélandais, je suppose), fiables et efficaces. Ensuite, c’est une palette de produits agréables à l’odeur, dans la texture, sans fioritures. J’ai du mal à prendre soin de moi de manière régulière et systématique, mais Antipodes est l’une des rares marque qui me ramène régulièrement devant mon miroir, tant ses produits sont agréables à utiliser.

Le fait de proposer des minis duos (et maintenant solos dans certains e-shop) pousse les néophytes dans mon genre à essayer la meilleure combinaison possible de produits, ceux qui sont complémentaire et que l’on n’aurait pas probablement achetés ensemble, POUR UN PRIX MODIQUE MESDAMES ET MESSIEURS !!! (^^’ ) Ces produits travaillent ensemble en une synergie parfaite avec un effet particulièrement efficace si on les utilise de concert.

La Divine Face Oil, par exemple, est devenue l’un de mes produits cosmétiques préférés à l’unité, mais l’ensemble Divine Face Oil + Vanilla Pod est sans conteste dans mon Ultimate TOP 3 des Soins Visages De Jour. Oui Madame ! (Marche aussi avec Monsieur.) Mais si l’ensemble n’avait pas été disponible en mini, je sais que je n’aurais acheté que la crème Vanilla Pod – et j’aurais perdu la moitié des résultats.

 

Test

Il me reste encore à vous soumettre le test des deux produits.

La Divine Face Oil tout d’abord.

 

divine20face20oil-20organic20avocado20oil202620rosehip_0

 


Une huile visage légère et non grasse, riche en nutriments pour une peau fraîche et saine.

L’action du collagène contenu dans l’huile d’avocat aide à réduire l’apparition des rides, des tâches d’âge et des cicatrices, et garde la peau souple.
L’huile d’églantier offre quant à elle des niveaux élevés de vitamine A et C et des acides gras essentiels, qui agissent également sur les rides et cicatrices, et renforcent l’action de l’huile d’avocat.
L’huile de Jojoba équilibre les peaux à tendance grasses et nourrit les peaux sèches.
L’huile de Macadamia enfin, contient 22% d’acide palmitoléique, un acide gras déjà présent dans le corps et qui diminue à mesure que la peau vieillit.
La Divine Face Oil a été cliniquement testée, et les résultats  affichent une stimulation  de la production de collagène dans les cellules de la peau humaine jusqu’à 51%. *
Avec de tels résultats, la Divine Face Oil (certifiée bio par BioGro, le label néo-zélandais, et certifiée vegan par la UK Vegetarian Society) a remporté quelques prix du côté des Natural Health International Beauty Awards.

Natural Health Magazine 2014 Beauty Awards Winner_3_17Natural Health International Beauty Awards 2015 GREY_0_3Natural Health International Beauty Awards 2015 winner_1_17

 

Cette charmante petite chose est présentée dans de petites bouteilles en verre recyclable, avec des étiquettes biodégradables issues de forêts gérées durablement.
95% des produits sont bios, et ils sont tous 100% « naturels » (pour ce que ça vaut).

Composition INCI :

Persea gratissima (avocado oil)*, Macadamia ternifolia (macadamia oil)*, Buxus chinensis (jojoba oil)*, Rosa canina (rosehip oil)*, tocopherol(vitamin E), essential oil fragrances of sweet orange & jasmine: benzyl benzoate**, benzyl salicylate**, citronellol**, d-limonene**, farnesol**, geraniol**, isoeugenol**, linalool**

huile d’avocat, huile de macadamia, huile de jojoba, huile d’églantier, tocophérol (vitamine E), huile essentielle d’orange douce et de jasmin, composants naturels d’huiles essentielles

* Ingrédient issu de l’Agriculture Biologique
** Composants naturels d’huiles essentielles

Antipodes DFO

Vous constaterez que l’INCI est parfaitement clean, à l’exception de l’isoeugenol ; le site « la vérité sur les cosmétiques » indique « passable » car « provenances diverses » : ici, l’isoeugenol est naturellement présent dans les huiles essentielles.
Compo ok, donc.

 

 

 

La Vanilla Pod Hydrating Day Cream. (Vanilla pod = gousse de vanille)

 

vanilla20pod20hydrating20day20cream


La crème Vanilla Pod Hydrating Day Cream présente une texture riche mais étonnamment légère à l’application.
La peau retrouve un confort immédiat, dès l’application, grâce au beurre de karité.
Le raisin Vinanza de Marlborough (sauvignon blanc, huhu) est un antioxydant « révolutionnaire » qui nourrit et assainit la peau, accroit son élasticité et lui permet de conserver sa fermeté.

Le miel de Manuka, spécialité de la Nouvelle-Zélande, possède de puissantes propriétés antibactériennes (l’arbre de Manuka est un cousin du Tea Tree) et anti-tâches qui aident à garder le teint clair et frais.
Enfin, les niveaux élevés de vitamine A et C et les acides gras essentiels du cynorrhodon aident à réduire l’apparence des cicatrices et des rides.

Elle convient également à tout types de peau, et fait merveilles sur peaux sèches (de mon expérience).

Composition INCI :

Aqua (water), Butyrosperum parkii (shea butter), Squalane (vegetable), Leptospermum scoparium mel (manuka honey), Persea gratissima (avocado oil), Macadamia ternifolia (macadamia oil), Rosa canina (rosehip oil), cetearyl olivate, sorbitan olivate, lecithin, vitis vinifera (grapeseed) extract, macropiper excelsum (kawakawa) leaf extract, gluconolactone, sodium benzoate, calcium gluconate, essential oil fragrances of vanilla and mandarin: coumarin*, d-limonene*, linalool*, citral*, geraniol*

Eau, beurre de karité, squalène (végétale), miel de Manuka, huile d’avocat, huile de macadamia, huile d’églantier, cetearyl olivate, sorbitan olivate, lécitine, extrait de grains de raisin, extrait de kawakawa, gluconolactone, benzoate de sodium, gluconate de calcium, huiles essentielles de vanille et de mandarine, composants naturels d »huiles essentielles

* Composants naturels des huiles essentielles

 

Antipodes VPHDC

Rien à reprocher à cet INCI non plus ; comme d’habitude, les huiles et beurres naturels n’y figurent pas, je me concentre sur les ingrédients aux noms louches ^^

Ceci étant dit, je n’ai rien trouvé sur le macropiper excelsum (kawakawa) leaf extract, ou extrait de kawakawa. Une recherche sur Internet m’a vite appris qu’il s’agit d’une herbe médicinale Maori utilisée en cas de blessure et d’infection. Rien de trop chimique, a priori.

 

Nota Bene : La crème Vanilla Pod Hydrating Day Cream a remporté les même prix que l’huile Divine Face Oil, ce qui s’explique très simplement :  ils ont été présentés en duo, exactement comme je les teste pour vous.


 

Conclusion

Aujourd’hui, Antipodes est une marque qui se trouve relativement facilement en France ( mademoiselle-bio.com, ecco-verde.fr, moncornerb.com, GreenBeautyBites.com, naturisimo.com, ecocentric.fr, LoveLula.com , etc ). Quand je pense à ce que j’ai pu galérer pour mettre la main dessus au départ, je me dis que vous êtes de petit(e)s veinard(e)s !

Si vous avez entre 15 et 20€ à mettre dans un soin de jour pour la peau, je vous conseille vivement d’essayer la marque Antipodes.
A moins d’être définitivement allergique aux huiles essentielles (je le précise, parce que cela arrive à quelques rares personnes), il y a peu de chance qu’elle ne fasse pas effet ! Après,reste à savoir si vous aimerez les odeurs et textures. Mais les goûts et les couleurs….

Pour moi qui ai eu tant de mal à trouver une crème de jour qui me contente et me plaise, c’est un sans faute sur toute la ligne !

Le duo de soins hydratant Antipodes est depuis plusieurs années l’un de mes rituels préférés sans la moindre hésitation !

 

 

 

 * Trinity Bioactives: Independent Blind Study In-Vitro Scientific Investigation into the Effects of Antipodes Products on the Production of Type I Collagen in Human Skin Fibroblast Cells in Culture, Concentrations Between 0.02 and 0.200 mg/ml, 48 hours (2009)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s